Zone de Texte: ç Voie reliant le pont tournant à la gare.
Le sol étant situé près de 20 cm plus bas, l'emprise de la voie a été maintenue par des bordures retenues par des tiges filetées. La voie est surélevée par des blocs en béton sous les traverses. Le remplissage est effectué par un lit de pierraille la finition par un gravier de 7 x 14.
Les espaces externes à l'emprise de la voie seront comblés et mis à niveau des bordures par de la terre ensemencée d'herbe.
Zone de Texte: ç A gauche : tracé de l'emplacement d'un tas de blocs en ciment coloré pour délimiter l'aire de rotation.



è A droite : un châssis de wagon est situé sur le pont tournant. Il reste à installer les voies de raccordement.

Un réseau de chemin de fer se doit de posséder un pont tournant. Il est parfois nécessaire de retourner une locomotive soit lors du déchargement (les amis viennent rouler sur votre réseau), soit lors de la sortie de (ou du retour dans) la remise.

Le sol est une dalle en béton. L'axe de 50mm de hauteur est usiné pour recevoir le roulement à billes. L'axe est soudé sur une plaque fixée au sol par 4 tirefonds. Un "bouchon" en acier a été usiné pour recouvrir axe et roulement. Il est surmonté d'une plaque en acier avec un graisseur. Les profils de rails sont composés de plats de 40mm x 8mm avec entretoises de 15mm x 2mm. La rotation est manuelle et aisée. Longueur du coupon de rails : 3 mètres. De quoi pivoter n'importe quel matériel en 5 pouces.

 

ç A gauche : axe de rotation en acier usiné avec roulement plat à billes.

 

ç Au centre : graisseur et plaque de protection de l'axe.

 

è A droite : tracé de la position d'un tas de blocs pour délimiter l'aire de rotation.

 
Zone de Texte: Retour Le pont tournant.